top of page
  • emilie1393

Votre alimentation...votre allier fertilité !

L’hygiène de vie et l’alimentation font partie des 1eres choses à regarder de près. En effet, certains aliments permettent d’augmenter la fertilité.

Mais comment booster votre fertilité avec de la nourriture ?

Lorsque vous souhaitez avoir un enfant rapidement, il est important d’avoir de bonnes habitudes alimentaires. Il faut suivre un régime avec le plein de vitamines et d’Oméga 3. Pour avoir tous les nutriments et les bienfaits des produits, je vous recommande de bannir de votre nourriture les aliments transformés, contenant moins de nutriments. Favorisez dans votre assiette les aliments BIO et peu traités. Prenez le temps de manger ! Les repas doivent devenir de réels moments de plaisir. Je vous conseille de manger à des heures fixes et régulières. De cette manière, vous allez habituer votre corps à assimiler les nutriments de tous les aliments. Cette symbiose est d’autant plus importante quand vous souhaitez tomber enceinte.

Il est essentiel de prendre en compte qu’il y a des aliments que l’on vous recommande fortement. Lors de mon programme de suivi personnalisé, je met en avant des produits et recettes qui ont fait leur preuve. Ce sont des repas avec tous les ingrédients nécessaires pour préparer votre corps et le mettre dans les meilleures dispositions pour avoir un enfant. Quand on évoque le régime alimentaire pour booster votre fertilité, on ne parle pas de régime minceur. C’est pourquoi, fuyez les aliments 0% tel que les produits laitiers 0%. Ils peuvent générer des troubles d’ovulation. Quand on souhaite avoir un bébé, ce n’est pas l’idéal. Il est important, dans cette phase de votre vie, de consommer des laitages entiers comme par exemple du fromage blanc ou du lait entier. Limitez au maximum les sucres rapides : ils augmentent automatiquement le sucre de votre sang et réduisent votre fertilité. Par exemple, je vous recommande d’éviter les sodas, les gâteaux, la farine blanche… Remplacez tout cela par le chocolat noir qui a un taux de sucre extrêmement bas, les fruits rouges, les fruits et légumes secs. Une des pratiques qui peut aider votre fertilité est de manger des fibres qui réduisent les sucres de votre corps. N'oubliez pas non plus de vous faire PLAISIR mais de temps en temps !




Quand on évoque le régime alimentaire pour booster votre fertilité, on ne parle pas de régime minceur. C’est pourquoi, fuyez les aliments 0% tel que les produits laitiers 0%. Ils peuvent générer des troubles d’ovulation. Quand on souhaite avoir un bébé, ce n’est pas l’idéal. En effet, votre fertilité va être impactée par la consommation de ces produits. Il est important, dans cette phase de votre vie, de consommer des laitages entiers comme par exemple du fromage blanc ou du lait entier. Dans la préparation votre corps à accueillir la vie, il est primordial de manger des graisses, attention vous ne devez pas manger n’importe quelles graisses. Il est indispensable de se pencher sur les acides gras saturés. Ces nutriments se retrouvent dans les poissons gras comme le saumon, les œufs et certaines huiles végétales (d’olives, colza…). boucher.


Les antioxydants sont excellents pour les ovules et les spermatozoïdes.

Bétacarotène, vitamine C ou polyphénols : ce sont des antioxydants qu'il faut privilégier. Ils permettent de réduire tous les toxiques qui font flancher votre forme reproductive. On les trouve à profusion dans les fruits et les légumes. Quant au sélénium, il aide à éliminer les métaux lourds, tels que le mercure ou le plomb. Cet antioxydant entre dans la composition du sperme. On peut le consommer régulièrement dans le poisson, les œufs, la viande, et en faible quantité dans les fromages. La vitamine E est elle aussi importante. Elle protège les membranes des cellules de l'oxydation. Elle est présente dans les matières grasses comme l'huile, le beurre, et en quantité importante dans l'huile de germe de blé.


Chez la femme comme chez l'homme, le zinc améliore la production de testostérone, qui est l'hormone de la libido. On le trouve essentiellement dans les huîtres et le foie. Côté homme, le zinc a un rôle clé dans la synthèse du sperme, et un manque est directement associé à une diminution des spermatozoïdes. Pour les femmes, le zinc prévient les fausses couches du début de grossesse ainsi que les malformations. 75 % des femmes ne reçoivent pas les deux tiers des apports journaliers recommandés.


La vitamine B9 doit être un élément essentiel de vos apports journaliers afin de favoriser votre ovulation. La vitamine B9 contribuerait également au bon fonctionnement du cycle menstruel, ce qui peut avoir son importance quand on cherche à tomber enceinte. Et, pendant la grossesse, l’acide folique aide notamment à la formation du système nerveux du fœtus. Vous pouvez donc supplanter votre alimentation avec de la vitamine B9, après avis de votre médecin.


Les vitamine B9 et B12 empêcheraient également le risque d'atteinte neurologique de votre bébé. Ces vitamines se consomment dans les asperges, les levures, les épinards pour la B9, mais aussi dans le foie, le poisson, les œufs, le poulet et le lait de vache pour la B 12.


Je vise mon poids de forme afin d'optimiser ma fertilité ! Le surpoids et l’obésité diminuent les chances de procréer : un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 32 chez la femme multiplie par 3,7 le risque de troubles de l’ovulation au moment de la conception. L’excès de masse grasse génère une inflammation chronique qui pourrait être impliquée dans les problèmes de fertilité.

Quant à la maigreur extrême, elle peut provoquer l’arrêt des ovulations.

Ni trop menue ni trop forte : pour avoir un bébé, l’idéal est un IMC entre 19 et 24.

Et les hommes ? Même combat ! Un IMC supérieur à 30 diminue la concentration de spermatozoïdes normaux, leur mobilité et leur pouvoir fécondant. Et plus l’IMC est élevé, plus le délai à concevoir s’allonge. Les hommes doivent aussi surveiller leur poids et s’assurer de bons apports en antioxydants ( zinc, sélénium). Pour avoir un bébé, mieux vaut aussi qu’ils évitent le végétarisme : les viandes, poissons et laitages apportent de la carnitine et de la coenzyme Q10, qui assurent la production d’énergie au sein des spermatozoïdes.

Je reste à votre disposition pour tout accompagnement personnalisé. Mon book nutrition sera votre allier et pourra répondre plus précisément . N'oubliez surtout pas de vous faire plaisir et de partager des moments uniques et conviviaux. Prenez soin de vous !



36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page